adieu-va

⇒ADIEU-VA(T), (ADIEU-VA, ADIEU-VAT) loc.
A.— MAR., vx. 1. Formule de souhait pour une heureuse navigation. 2. Commandement pour virer de bord vent devant, c'est-à-dire à filer l'écoute du foc (aujourd'hui on dit envoyez!) (cf. GRUSS 1952).
Rem. Adieu-va(t) s'emploie pour une manœuvre particulièrement périlleuse, d'où la formule qui implique l'éventualité d'un risque (« va à la grâce de Dieu »).
B.— P. anal., vieilli. Formule marquant l'abandon à la protection divine après une décision qui comporte des risques à la manière de ceux que courent les matelots. Synon. à la grâce de Dieu! :
1. Quand sa dernière montagne eut disparu sous les nuages, un sanglot monta jusqu'à mes lèvres, et je poussai le cri des matelots en péril : — adieu-va!
M. DU CAMP, Mémoires d'un suicidé, 1853, p. 148.
2. Faut-il donc s'écrier, comme Chateaubriand : « adieu va! Le port commun c'est l'éternité! »
M. DU CAMP, Le Nil, Égypte et Nubie, 1854, p. 290.
Rem. Le t de vat est le même que celui qui apparaît, dans la lang. pop., dans va (ind. ou impér.) suivi d'un mot à initiale vocalique; il sert ici de consonne expressive devant une pause (cf. soit!). Autre explication donnée par LE CLÈRE 1960 : ,,Le T final ne s'explique sans doute que par l'habitude des gens de mer, en Bretagne et en Normandie, de prononcer le T final de mots comme canot, bout, étambot, ...``.
Prononc. ET HIST. — 1. Forme phon. — Seule transcription mod. ds Pt ROB. : adjøva; vat. FOUCHÉ Prononc. 1959, p. 403 signale que le ,,t final se prononce dans exéat, fat, fiat, magnificat, (échec et) mat, mat (couleur), pat, privat-docent, stabat, transéat, véniat, dans l'expression à Dieu vat``. 2. Forme graph. Lar. 20e écrit : à-Dieu-va!, QUILLET 1934 : adieu vat ou à Dieu va, ROB. : adieu va ou à-Dieu-vat et Lar. encyclop. : à Dieu va ou à Dieu vat. Pt ROB., enfin, donne la forme à-Dieu-va(t) (mêmes formes que Lar. encyclop. mais avec traits d'union). — Rem. Les dict. du XIXe s. écrivent : adieu-va (cf. Ac. 1798 Suppl. 1835, Ac. Compl. 1842 et LITTRÉ).
Étymol. ET HIST. — 1684 terme de mar. « commandement d'exécution pour virer vent devant » (Desroches ds JAL2 : À Dieu-Va... terme duquel on se sert pour advertir l'Équipage, lorsque l'on veut faire virer le Vaisseau pour changer de route); supplanté au mil. du XIXe s. en tant que terme de mar. par Envoyez! et devenu terme gén.
Loc. composée de à, Dieu et va(t), impér. de aller.
BBG. — LE CLÈRE 1960. — SOÉ-DUP. 1906. — WILL. 1831.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • adieu — adieu …   Dictionnaire des rimes

  • adieu — [ adjø ] interj. et n. m. • XIIe; pour à Dieu 1 ♦ Formule dont on se sert en prenant congé de qqn qu on ne doit pas revoir de quelque temps (opposé à au revoir) ou même qu on ne doit plus revoir. (REM. Dans le Midi, se dit souvent pour bonjour et …   Encyclopédie Universelle

  • adieu — 1. (a dieu, au plur. a dieû) 1°   Loc. adv. dont on se sert par civilité en prenant congé. Dire adieu. •   Adieu, j assiégerai Néron de toutes parts, RAC. Brit. III, 5. 2°   Dire adieu signifie quelquefois prendre congé. Il est allé dire adieu à… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Adieu ! — Adieu Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom …   Wikipédia en Français

  • adieu — ADIEU. Façon de parler elliptique. C est un terme de civilité et d amitié, dont on se sert, en prenant congé les uns des autres. Adieu, Monsieur. Adieu, je m en vais. Dire adieu. Il ne lui a pas seulement dit adieu. Il y eut bien des larmes… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • adieu — Grußformel std. reg. (15. Jh., Standard 17. Jh.) Entlehnung. Zunächst niederdeutsch, dann allgemein entlehnt aus frz. adieu zu Gott, Gott befohlen , einer Zusammenrückung von frz. à dieu zu Gott , dieses aus l. ad deum. Die Variante adé (13. Jh …   Etymologisches Wörterbuch der deutschen sprache

  • Adieu — is French for farewell or salutation in Occitan.Adieu may also refer to: *Adieu (Eurovision song) *Adieu (Cowboy Bebop), a song composed by Yoko Kanno for the anime Cowboy Bebop ee also*Adios *Adeus …   Wikipedia

  • adieu! — »lebe wohl!«: Die zu Anfang des 17. Jh.s aus frz. adieu »zu Gott, Gott befohlen!« übernommene Grußformel ist identisch mit »ade«, das schon in mhd. Zeit aus entspr. afrz. adé entlehnt worden war. Frz. adieu (= à dieu) geht zurück auf lat. ad deum …   Das Herkunftswörterbuch

  • adieu — adiéu interj. et n. bonjour; au revoir personnes tutoyées; adieu. Raubar l adieu : fausser compagnie ; s enfuir …   Diccionari Personau e Evolutiu

  • adieu — late 14c., adewe, from Fr. adieu, from phrase a dieu (vous) commant I commend (you) to God, from a to (see AD (Cf. ad)) + dieu God, from L. deum, accusative of deus god, from PIE *deiwos (see ZEUS ( …   Etymology dictionary

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.